La blogososhpere économique anglophone, comme le reste des médias, c’est mobilisé après le tremblement de terre en Haïti. Quelques blogs centré sur le développement ont essayé d’aider leurs lecteur désireux de contribuer a l’aide humanitaire pour l’île. L’aide humanitaire et l’aide au développement est un domaine ou les résultats sont difficilement mesurables par les donateurs et qu’il y a peu (pas) d’acomptabilité des organisations vis-à-vis des récipients. Dans un tel marché l’information est précieuse. Quelques blogeurs utilisent leur réputation comme garantie pour recommander une organisation particulière (Chris Blattman ici). D’autre fournissent des indications pour choisir à quelles organisations donner.

Pour ce qui est de la reconstruction et du développement a long terme, certain on vu dans ce désastre l’occasion de mettre en application l’idée défendue par Paul Romer de créer un ville chartiste (charter city) en haiti. Je reviendrais dans un autre post sur le concept de ville chartiste. Romer a immédiatement réagi en rappelant qu’une ville chartiste ne pouvait être crée que par libre consentement du pays d’acceuil et que l’émigration dans une telle ville devait être librement choisi. Hors la situation est telle qu’un choix librement consenti est impossible pour haiti et ses habitants. Par contre l’idée de créer une citée chartiste dans la région est de l’ouvrir au haitien n’est pas exclue.

Plus réaliste et plus rapidement réalisable, de nombreux blogs ce sont mobilise pour ouvrir les frontières aux haïtiens. Wronging rights a très rapidement suggérer d’accorder le TPS aux haitiens. Le TPS est un statu qui permet aux haïtiens établis légalement ou non aux États unis d’entrer et de sortir du territoire américain. Il permet aussi a ces migrants de travailler aux États unis dans le but de permettre une augmentation du flot de remises des migrants. Cette idée a rapidement reçu le soutient de Tyler Cowen, Chris Blattman et bien d’autres. Le TPS a été accordé aux Haitiens le 15 Janvier.

Ces réactions sur les blogs d’économistes et de spécialistes du développent montre que la science économique a des réponses a donner a de tel désastres. Dans un premier temps les spécialistes de l’aide humanitaire et de l’aide au développement on fournis de l’information précieuse sur un marche opaque permettant a chacun de faire des dons plus efficacement. Dans un deuxième temps, des solutions a plus long terme pour aider a la reconstruction et au développement on été avance et discute. Aucune des solutions propose ne se centre autour d’une intervention financière massive des pays développés et des organisations internationales. A la place des solutions décentralisée ont été avancée, ayant pour but de permettre a des haïtiens d’améliorer leurs perspective en émigrant et d’augmenter le revenue des familles de migrants restes au pays. Mais ce propositions sont limites dans le sens ou elle ne permettent pas de garantir que l’île ne retourneras pas a sont État pré-tremblement de terre , ce qui ne serais pas un résultat satisfaisant.

Publicités